RMW07F8PLe chef de la Police de Ferguson Thomas Jackson s'adresse aux journalistes à la suite d'une manifestation à Ferguson, Missouri le 11 août 2014. Les gens sont mécontents en raison de la Ferguson la police tirer et la mort d'un adolescent noir non armé Michael Brown le 9 août 2014. En tout sur les 20 entreprises a subi des dommages après une veillée aux chandelles ont tourné à la violence. UPI/Bill Greenblatt
RM2EY0J0RLe chef de la police de Ferguson, Thomas Jackson le policier Darren Wilson a été le tireur de Michael Brown devant une foule de journalistes et de citoyens le vendredi 15 août 2014, au Burnt QuickTrip situé sur W. Florissant à Ferguson, Missouri (Laurie Skrivan/St. Louis Post-Dispatch/MCT/Sipa USA)
RME65RFEFerguson, Mo., NOUS. 15e Août, 2014. Sur le site de l'homme détruit Voyage rapide vêtus de T-shirt avec un message pour protester contre la police après le chef Thomas Jackson sortie du nom de l'agent que shot Michael Brown. Crédit : Gino's Premium Images/Alamy Live News
RMW07J8XFerguson, Missouri le maire James Knowles annonce que la police Le chef Thomas Jackson quittera, à Ferguson, New York le 11 mars 2015. Départ Jacksons est appelée une séparation mutuelle et sera effective le 19 mars. Jackson est de partir à la suite d'un rapport du ministère de la Justice que l'accusé la ville de la police et du système judiciaire de préjugés raciaux. Photo de Bill Greenblatt/UPI
RM2D0FFJ1Ferguson Police Chief Thomas Jackson (C) walks away from a media availability regarding his office's handling of the release of information following the shooting of Michael Brown in Ferguson, Missouri August 15, 2014. Picture taken August 15, 2014. REUTERS/Lucas Jackson (UNITED STATES - Tags: CIVIL UNREST CRIME LAW POLITICS)
RM2EY0J0ELe chef de police de Ferguson, Thomas Jackson ID, Darren Wilson, officier de police de Ferguson, en tant que tireur de Michael Brown devant une foule de journalistes et de citoyens, le vendredi 15 août 2014, au Burnt QuickTrip situé sur W. Florissant à Ferguson, Missouri (photo de Laurie Skrivan/St. Louis Post-Dispatch/MCT/Sipa USA)
RME6665WFerguson, MO, USA. Le 15 août 2014. Les manifestants réagir sur le site de voyage rapide détruit après que la police Le chef Thomas Jackson sortie du nom de l'agent que shot Michael Brown.
RMW07J8WFerguson, Missouri le maire James Knowles indique à la presse que le chef de police Thomas Jackson quittera, à Ferguson, New York le 11 mars 2015. Départ Jacksons est appelée une séparation mutuelle et sera effective le 19 mars. Jackson est de partir à la suite d'un rapport du ministère de la Justice que l'accusé la ville de la police et du système judiciaire de préjugés raciaux. Photo de Bill Greenblatt/UPI
RM2EX3KP2La mère de Michael Brown, Lesley McSpaden, au centre, ferme les yeux en tant que procureurs Benjamin Crump, à gauche, Et Anthony Gray annonce une poursuite à mort injustifiée par les parents de Brown le jeudi 23 avril 2015, au tribunal de circuit du comté de St. Louis à Clayton, au Missouri. La plainte désigne comme défendeurs la ville de Ferguson, l'ancien chef de police Thomas Jackson et l'ancien officier de police Darren Wilson. (Photo de Huy Mach/St. Louis Post-Dispatch/TNS) *** Veuillez utiliser le crédit du champ de crédit ***
RM2CYCPJWFerguson Police Chief Thomas Jackson (R) walks away from a media availability regarding his office's handling of the release of information following the shooting of Michael Brown in Ferguson, Missouri August 15, 2014. Picture taken August 15, 2014. REUTERS/Lucas Jackson (UNITED STATES - Tags: CIVIL UNREST CRIME LAW POLITICS)
RME66662Ferguson, MO, USA. Le 15 août 2014. Les manifestants sur le site de voyage rapide détruit réagir après que la police Le chef Thomas Jackson sortie du nom de l'agent que shot Michael Brown.
RMW07J8MFerguson, chef de la Police du Missouri Thomas Jackson illustré dans ce 11 août, 2014 Photo de fichier se termine, il est annoncé dans Ferguson, New York le 11 mars 2015. Départ Jacksons est appelée une séparation mutuelle et sera effective le 19 mars. Jackson est de partir à la suite d'un rapport du ministère de la Justice que l'accusé la ville de la police et du système judiciaire de préjugés raciaux. Photo de Bill Greenblatt/UPI