Le Premier ministre chinois Wen Jiabao siège avec le gouverneur de Sharjah Sheikh Sultan Bin Mohammed Al Qasimi lors de la 4e Conférence sino-arabe sur les affaires à Sharjah le 18 janvier 2012. La Chine et les Émirats arabes Unis ont signé mardi un accord d'échange de devises d'une valeur de 35 milliards de yuans (5.54 milliards de dollars), a déclaré la Banque populaire de Chine, ajoutant que l'accord était efficace pendant trois ans et relancerait le commerce et l'investissement dans les deux sens. L'accord signé à Dubaï a été annoncé pendant que Wen se présente au Moyen-Orient, y compris dans les Émirats, et est le dernier d'une série d'arrangements visant à faciliter une plus grande utilisation du yuan i de la Chine
RM2CMMNM6Le Premier ministre chinois Wen Jiabao siège avec le gouverneur de Sharjah Sheikh Sultan Bin Mohammed Al Qasimi lors de la 4e Conférence sino-arabe sur les affaires à Sharjah le 18 janvier 2012. La Chine et les Émirats arabes Unis ont signé mardi un accord d'échange de devises d'une valeur de 35 milliards de yuans (5.54 milliards de dollars), a déclaré la Banque populaire de Chine, ajoutant que l'accord était efficace pendant trois ans et relancerait le commerce et l'investissement dans les deux sens. L'accord signé à Dubaï a été annoncé pendant que Wen se présente au Moyen-Orient, y compris dans les Émirats, et est le dernier d'une série d'arrangements visant à faciliter une plus grande utilisation du yuan i de la Chine
Le Premier ministre chinois Wen Jiabao (R) siège avec la chancelière allemande Angela Merkel (C) dans un salon de thé à Zhongshan Park, à côté de la Cité interdite à Beijing le 27 août 2007. REUTERS/Adrian Bradshaw/Pool (CHINE)
RM2D1JJFBLe Premier ministre chinois Wen Jiabao (R) siège avec la chancelière allemande Angela Merkel (C) dans un salon de thé à Zhongshan Park, à côté de la Cité interdite à Beijing le 27 août 2007. REUTERS/Adrian Bradshaw/Pool (CHINE)
China's Premier Wen Jiabao (C) sits with his delegation during a bilateral talk with Indonesia's President Susilo Bambang Yudhoyono at the side of ASEAN Summit in Nusa Dua, Bali November 17, 2011. REUTERS/Romeo Gacad/Pool  (INDONESIA - Tags: POLITICS)
RM2E5T9P0China's Premier Wen Jiabao (C) sits with his delegation during a bilateral talk with Indonesia's President Susilo Bambang Yudhoyono at the side of ASEAN Summit in Nusa Dua, Bali November 17, 2011. REUTERS/Romeo Gacad/Pool (INDONESIA - Tags: POLITICS)
China's President Hu Jintao (R) sits next to Premier Wen Jiabao during the closing ceremony of the Chinese People's Political Consultative Conference (CPPCC) in the Great Hall of the People in Beijing March 13, 2011.      REUTERS/David Gray    (CHINA - Tags: POLITICS)
RM2CWF7D7China's President Hu Jintao (R) sits next to Premier Wen Jiabao during the closing ceremony of the Chinese People's Political Consultative Conference (CPPCC) in the Great Hall of the People in Beijing March 13, 2011. REUTERS/David Gray (CHINA - Tags: POLITICS)
China's Premier Wen Jiabao (R) sits alongside U.S. President Barack Obama (2nd R) and Japan's Prime Minister Yoshihiko Noda during the East Asia Summit plenary session in Phnom Penh, November 20, 2012.   REUTERS/Jason Reed   (CAMBODIA - Tags: POLITICS)
RM2CX1MDNChina's Premier Wen Jiabao (R) sits alongside U.S. President Barack Obama (2nd R) and Japan's Prime Minister Yoshihiko Noda during the East Asia Summit plenary session in Phnom Penh, November 20, 2012. REUTERS/Jason Reed (CAMBODIA - Tags: POLITICS)
South Korea's Prime Minister Kim Hwang-Sik sits opposite China's Premier Wen Jiabao during their meeting in the Great Hall of the People in Beijing April 13, 2011. Kim is on a four-day official visit to China.    REUTERS/David Gray    (CHINA - Tags: POLITICS)
RM2CY0M9FSouth Korea's Prime Minister Kim Hwang-Sik sits opposite China's Premier Wen Jiabao during their meeting in the Great Hall of the People in Beijing April 13, 2011. Kim is on a four-day official visit to China. REUTERS/David Gray (CHINA - Tags: POLITICS)
China's Premier Wen Jiabao (C) sits between Indonesia's President Susilo Bambang Yudhoyono (R) and Cambodia's Prime Minister Hun Sen during the Association of South East Asian Nations (ASEAN) Plus China meeting at the 13th ASEAN summit in Singapore November 20, 2007.   REUTERS/Jonathan Drake/Pool (SINGAPORE)
RM2D24ANDChina's Premier Wen Jiabao (C) sits between Indonesia's President Susilo Bambang Yudhoyono (R) and Cambodia's Prime Minister Hun Sen during the Association of South East Asian Nations (ASEAN) Plus China meeting at the 13th ASEAN summit in Singapore November 20, 2007. REUTERS/Jonathan Drake/Pool (SINGAPORE)
U.S. President Barack Obama (2nd L) and Secretary of State Hillary Clinton (2nd R) meet with China's Premier Wen Jiabao (L) on the sidelines of the East Asia Summit in Nusa Dua, Bali, November 19, 2011. U.S. National Security Advisor Thomas Donilon sits on the right.   REUTERS/Jason Reed   (INDONESIA - Tags: POLITICS)
RM2CYFX05U.S. President Barack Obama (2nd L) and Secretary of State Hillary Clinton (2nd R) meet with China's Premier Wen Jiabao (L) on the sidelines of the East Asia Summit in Nusa Dua, Bali, November 19, 2011. U.S. National Security Advisor Thomas Donilon sits on the right. REUTERS/Jason Reed (INDONESIA - Tags: POLITICS)
China's Premier Wen Jiabao (L) sits behind Japan's Prime Minister Yoshihiko Noda at the gala dinner as a part of the ASEM Summit in Vientiane November 5, 2012. A high-profile group of leaders and foreign ministers from Asia and Europe arrived at the capital of Laos for the Asia-Europe Meeting (ASEM) summit, held once every two years and scheduled from November 5 to 6. REUTERS/Damir Sagolj (LAOS - Tags: POLITICS)
RM2CJ53RDChina's Premier Wen Jiabao (L) sits behind Japan's Prime Minister Yoshihiko Noda at the gala dinner as a part of the ASEM Summit in Vientiane November 5, 2012. A high-profile group of leaders and foreign ministers from Asia and Europe arrived at the capital of Laos for the Asia-Europe Meeting (ASEM) summit, held once every two years and scheduled from November 5 to 6. REUTERS/Damir Sagolj (LAOS - Tags: POLITICS)
Le Premier ministre chinois Wen Jiabao (R) ajuste ses écouteurs alors que le Premier ministre japonais Naoto Kan se trouve à côté de lui lors du 13ème Sommet ASEAN plus trois, en marge du 17ème Sommet de l'ANASE à Hanoï le 29 octobre 2010. Les liens entre la Chine et le Japon se sont détériorés le mois dernier après la détention d'un capitaine de bateau de pêche chinois par la garde côtière japonaise après la collision de leurs bateaux près d'îles contestées en mer de Chine orientale. REUTERS/Damir Sagolj (VIETNAM - Tags: POLITIQUE)
RM2CHTW6ALe Premier ministre chinois Wen Jiabao (R) ajuste ses écouteurs alors que le Premier ministre japonais Naoto Kan se trouve à côté de lui lors du 13ème Sommet ASEAN plus trois, en marge du 17ème Sommet de l'ANASE à Hanoï le 29 octobre 2010. Les liens entre la Chine et le Japon se sont détériorés le mois dernier après la détention d'un capitaine de bateau de pêche chinois par la garde côtière japonaise après la collision de leurs bateaux près d'îles contestées en mer de Chine orientale. REUTERS/Damir Sagolj (VIETNAM - Tags: POLITIQUE)
Le Premier ministre chinois Wen Jiabao (C) s'oppose à ce qu'il siège entre le Premier ministre portugais et le président de l'Union européenne José Socrates (2e L) et le président de la Commission européenne Jose Manuel Barroso (2e R) Lors de la cérémonie de clôture du 4ème Sommet des affaires Union européenne-Chine dans la Grande salle du peuple à Beijing le 28 novembre 2007. Le ministre portugais de l'économie Manuel Pinho (L) et le commissaire européen au commerce Peter Mandelson (R) y regardent. REUTERS/David Gray (CHINE)
RM2D1KE46Le Premier ministre chinois Wen Jiabao (C) s'oppose à ce qu'il siège entre le Premier ministre portugais et le président de l'Union européenne José Socrates (2e L) et le président de la Commission européenne Jose Manuel Barroso (2e R) Lors de la cérémonie de clôture du 4ème Sommet des affaires Union européenne-Chine dans la Grande salle du peuple à Beijing le 28 novembre 2007. Le ministre portugais de l'économie Manuel Pinho (L) et le commissaire européen au commerce Peter Mandelson (R) y regardent. REUTERS/David Gray (CHINE)
Le vice-premier ministre chinois Li Keqiang (R) siège à côté du chef de l'exécutif de Hong Kong Donald Tsang (2e R) et du vice-chancelier de l'Université de Hong Kong Tsui Lap-chee (L) lors de la cérémonie du centenaire de l'Université de Hong Kong le 18 août 2011. Porteur de cadeaux pour le peuple de Hong Kong, Li, qui a déclaré être le prochain Premier ministre de la Chine, courtise la bourgade financière du sud cette semaine dans un tour d'échauffement politique pour prendre le pouvoir du Premier ministre populaire Wen Jiabao. REUTERS/Bobby Yip (CHINE - Tags: ÉDUCATION POLITIQUE)
RM2CYXK5CLe vice-premier ministre chinois Li Keqiang (R) siège à côté du chef de l'exécutif de Hong Kong Donald Tsang (2e R) et du vice-chancelier de l'Université de Hong Kong Tsui Lap-chee (L) lors de la cérémonie du centenaire de l'Université de Hong Kong le 18 août 2011. Porteur de cadeaux pour le peuple de Hong Kong, Li, qui a déclaré être le prochain Premier ministre de la Chine, courtise la bourgade financière du sud cette semaine dans un tour d'échauffement politique pour prendre le pouvoir du Premier ministre populaire Wen Jiabao. REUTERS/Bobby Yip (CHINE - Tags: ÉDUCATION POLITIQUE)