Nouvelles parodies bacchiques, méées de vaudelles ou des rondins de table . ta plupart de M. V .i qui excelle, fans contredit idans ce gtnre pleure ; Les autres , de difFercnsAutres qui sy font exercices avec diftinclion. Les Vaudeilles , quoy quaflez connus pat euxBlêmes , ne laifferont pas de faire f laifir , par langue de couleur arrangement. Pour faciliter lédcffein quon avoir de les diftribuer èû fix claflei ion a fait choix de fixer refrains difFerens , chacunâefquis renferme une douzaine dAirs. Au refte , sur na pas prétenddu raflemembler outCe qui seft fait jufquesà prefent de Vaudedilles
RM2AN0K1RNouvelles parodies bacchiques, méées de vaudelles ou des rondins de table . ta plupart de M. V .i qui excelle, fans contredit idans ce gtnre pleure ; Les autres , de difFercnsAutres qui sy font exercices avec diftinclion. Les Vaudeilles , quoy quaflez connus pat euxBlêmes , ne laifferont pas de faire f laifir , par langue de couleur arrangement. Pour faciliter lédcffein quon avoir de les diftribuer èû fix claflei ion a fait choix de fixer refrains difFerens , chacunâefquis renferme une douzaine dAirs. Au refte , sur na pas prétenddu raflemembler outCe qui seft fait jufquesà prefent de Vaudedilles
Nouvelles parodies bacchiques, méées de vaudelles ou de rond de table . z moy ainement le mutat ;Monamyycrfc,VerFC d« vin,foHS. Regarde sil entre, &c,,, Trinjîimt O^FUI, VcrFC, yerFC à rafle pleine,Verfe, Tcrfe incefTamment :Apprend quun fidèle Amant,Qoand il a pris de ce Neiî^âr chatmaîJSfl porte fa chaîne plus aifment. Regarde $*i 1 entrée , tcc. Y H %3 f VAUDEVILLES Seul. Choc[uons le verre. Choquons ! VERRE, II neft •>oinc de plus Jouccguerre. Étain , étain de tcrlin, terlintine , étain de terlin ; Ceux que le vin jet-te par terre. Se rcîcvcnt le lendemain.T^Ui. Regarde si» entre , 6 cc. M ou RO
RM2AN01JNNouvelles parodies bacchiques, méées de vaudelles ou de rond de table . z moy ainement le mutat ;Monamyycrfc,VerFC d« vin,foHS. Regarde sil entre, &c,,, Trinjîimt O^FUI, VcrFC, yerFC à rafle pleine,Verfe, Tcrfe incefTamment :Apprend quun fidèle Amant,Qoand il a pris de ce Neiî^âr chatmaîJSfl porte fa chaîne plus aifment. Regarde $*i 1 entrée , tcc. Y H %3 f VAUDEVILLES Seul. Choc[uons le verre. Choquons ! VERRE, II neft •>oinc de plus Jouccguerre. Étain , étain de tcrlin, terlintine , étain de terlin ; Ceux que le vin jet-te par terre. Se rcîcvcnt le lendemain.T^Ui. Regarde si» entre , 6 cc. M ou RO
Nouvelles parodies bacchiques, méées de vaudelles ou de rond de table . a r^ft y fon, Nom devons en boire a foifoa jChers Amis, nen fajfonj point de fa-çoa : Quand Lamour nous attyre, il pro-met miik douceurs j Mais cuand un. A bcaucoap fouffcratic FC$ inigucars.Lc bon ;r5riT±t:îr:i:{:£::riÎle-P- lus de Baehus,Tcles jours nfaitous Qa, plus Cus. Séitnd Confie T. M. M Pourquoy qsittcr Nanon ?quel projet > quoy derrare-onpayeur par «ne trahifon, Quelques verres de la boifibnque Bacus en ce tems donne à foifon ?Ce Dieu ncf point contraireAu Dieu des tendres amours :
RM2AN04XXNouvelles parodies bacchiques, méées de vaudelles ou de rond de table . a r^ft y fon, Nom devons en boire a foifoa jChers Amis, nen fajfonj point de fa-çoa : Quand Lamour nous attyre, il pro-met miik douceurs j Mais cuand un. A bcaucoap fouffcratic FC$ inigucars.Lc bon ;r5riT±t:îr:i:{:£::riÎle-P- lus de Baehus,Tcles jours nfaitous Qa, plus Cus. Séitnd Confie T. M. M Pourquoy qsittcr Nanon ?quel projet > quoy derrare-onpayeur par «ne trahifon, Quelques verres de la boifibnque Bacus en ce tems donne à foifon ?Ce Dieu ncf point contraireAu Dieu des tendres amours :
Nouvelles parodies bacchiques, données de vaudelles ou de rond de table . Ma liqueur ^- «cruelle, Efl celle i A GROTTE de Bacus; Je Inj fcray fi- :p de Bacus, Je Iny feraj fye. I^r:! Dcle, Ou je ne boiray p!US.>^ dcl«, Ou je ne boirajr plus. Deuxième Couflet. 5 aas amour je ne puis vous faire faire faire une place, sans le vin tout-en-un ennuyeux ; Aymo. S-nous donc, Bcrgsrc,Mais buvons tous les deux : Vou- en ferez moins fîcre ; Et moy plus aœoHrcux. M. VÂALT, BE VERSAILLES. $i Treifiémt Ceuflet. Faifons da temps un doux «fage , il FC pafTe & ne rcricnt plus i la raifon nous engager, de donner un venus , le printemps
RM2AN04CPNouvelles parodies bacchiques, données de vaudelles ou de rond de table . Ma liqueur ^- «cruelle, Efl celle i A GROTTE de Bacus; Je Inj fcray fi- :p de Bacus, Je Iny feraj fye. I^r:! Dcle, Ou je ne boiray p!US.>~^ dcl«, Ou je ne boirajr plus. Deuxième Couflet. 5 aas amour je ne puis vous faire faire faire une place, sans le vin tout-en-un ennuyeux ; Aymo. S-nous donc, Bcrgsrc,Mais buvons tous les deux : Vou- en ferez moins fîcre ; Et moy plus aœoHrcux. M. VÂALT, BE VERSAILLES. $i Treifiémt Ceuflet. Faifons da temps un doux «fage , il FC pafTe & ne rcricnt plus i la raifon nous engager, de donner un venus , le printemps
Nouvelles parodies bacchiques, données de vaudelles ou de grandes tables . es Opéra, de ce Volume, qui pauvent fe chanter avec U rêve Refrain, vos beaux yeux yeux , belle Climcine.de cadmits page 12 Heueux qui peut boire, A 3. De COdmHS. 14 Troijîéme Couplet ohmis. Le Difcerncmenc, du jus du farinent Et dune Bergcrc iiere à fon Aniaut ai A qui boit fans celle Et dune Tygreffc Ncft point amoureux , Un jour en vaut deux.Où ferions-nous , cher Voifin Alcefit. 57 Vien Bacchus à mon ayde. DN Carnaval M»FCA^ rade. , .^ /- quel feu l quelle grandeur ! DFT Carnavul Mafc^ra. De ^^ Fau
RM2AN01YRNouvelles parodies bacchiques, données de vaudelles ou de grandes tables . es Opéra, de ce Volume, qui pauvent fe chanter avec U rêve Refrain, vos beaux yeux yeux , belle Climcine.de cadmits page 12 Heueux qui peut boire, A 3. De COdmHS. 14 Troijîéme Couplet ohmis. Le Difcerncmenc, du jus du farinent Et dune Bergcrc iiere à fon Aniaut ai A qui boit fans celle Et dune Tygreffc Ncft point amoureux , Un jour en vaut deux.Où ferions-nous , cher Voifin Alcefit. 57 Vien Bacchus à mon ayde. DN Carnaval M»FCA^ rade. , .^ /- quel feu l quelle grandeur ! DFT Carnavul Mafc^ra. De ^^ Fau
Nouvelles parodies bacchiques, méées de vaudelles ou rondins de table . fût lefoûtien des amours : Jalais le vin J N interrompit damoureux deflein ; ij Mais ce jus charmant Adoucit Tciil©- îîîîîisnt les chaïes- nes 1 et DE BACHUS. Amant. Deuxième Couplet.si tu voi un air fauvage M. Y. Peint déflus mon vifao-c.Ne crois pas que lAmourMait fait que tour,Amy, ;e fuis tropp fagc;Mais ccft que ne trouvant point de bon yin;Je vois avec chagin, Qu^un gros coquin des matines Lempoifonnc jbon Père Bacus,Prcn foin de la ton.Autrement c les hommes font bien.tôt perdus. M.D. L.r,ai] 4 FESTES DE
RM2AN0GD1Nouvelles parodies bacchiques, méées de vaudelles ou rondins de table . fût lefoûtien des amours : Jalais le vin J N interrompit damoureux deflein ; ij Mais ce jus charmant Adoucit Tciil©- îîîîîisnt les chaïes- nes 1 et DE BACHUS. Amant. Deuxième Couplet.si tu voi un air fauvage M. Y. Peint déflus mon vifao-c.Ne crois pas que lAmourMait fait que tour,Amy, ;e fuis tropp fagc;Mais ccft que ne trouvant point de bon yin;Je vois avec chagin, Qu^un gros coquin des matines Lempoifonnc jbon Père Bacus,Prcn foin de la ton.Autrement c les hommes font bien.tôt perdus. M.D. L.r,ai] 4 FESTES DE
Nouvelles parodies bacchiques, méées de vaudelles ou rond de table . ton fomme à jamais , si ce de- fy ne te réf. Je. A T y s. ni Sifond Couplet.A ronfler tu fois merveille -,Voy briller ce verre à tes yeux :Et être en buvant encor mieux ,Que ccft Bachicus qui te rcvcillc M. VauJt.. Kij ms À y S. sur lair, Quand le péril eft aggrack. Si je chéris fi fort Amintç, Sgayez - vous la raifon pourquoy .--?-?A Cefl quelle par- ragea- vcc moy, pïiëi^giiiiiiiie Mon amour & ma pin- te, CeftqucUparte A- vec moy, tci y TCI. 11.7 Je naymc plus, grâce à ma p
RM2AN03C5Nouvelles parodies bacchiques, méées de vaudelles ou rond de table . ton fomme à jamais , si ce de- fy ne te réf. Je. A T y s. ni Sifond Couplet.A ronfler tu fois merveille -,Voy briller ce verre à tes yeux :Et être en buvant encor mieux ,Que ccft Bachicus qui te rcvcillc M. VauJt.. Kij ms À y S. sur lair, Quand le péril eft aggrack. Si je chéris fi fort Amintç, Sgayez - vous la raifon pourquoy .--?-?A Cefl quelle par- ragea- vcc moy, pïiëi^giiiiiiiie Mon amour & ma pin- te, CeftqucUparte A- vec moy, tci y TCI. 11.7 Je naymc plus, grâce à ma p
Nouvelles parodies bacchiques, données de vaudelles ou de rond de table . 4;4 VAUDEVILLES TJIOISIEAIE CONCERT.SEVL. JE rencontray un gros Norwiand,difputaat avec un Flamand, du Cidre & de Ja Bicre. Je vous dis, je vous cces des tous , Plenez du vin , ac- |^ cordez- tous; Ccft ainfi quil faut fai- ,- giUgiiiijîiiË ; tt: Ils en ont pris, en ©n: Goicc. Ou ROND DE TABLE, i;/ pliliUIiTIPîiMI Tout Taul- ils : Bon, boa r^-. Bon, que le vin eft bon 1 Par ma foy «il I» II— jen Veux boi- rc. TOltS. I^liiiiii bon, bon , bon, que le vin cft bon par pi 3rii i i i - j-*^—-1-* — T^T t t-i --r
RM2AN018DNouvelles parodies bacchiques, données de vaudelles ou de rond de table . 4;4 VAUDEVILLES TJIOISIEAIE CONCERT.SEVL. JE rencontray un gros Norwiand,difputaat avec un Flamand, du Cidre & de Ja Bicre. Je vous dis, je vous cces des tous , Plenez du vin , ac- |^ cordez- tous; Ccft ainfi quil faut fai- ,- giUgiiiijîiiË ; tt: Ils en ont pris, en ©n: Goicc. Ou ROND DE TABLE, i;/ pliliUIiTIPîiMI Tout Taul- ils : Bon, boa r^-. Bon, que le vin eft bon 1 Par ma foy «il I» II— jen Veux boi- rc. TOltS. I^liiiiii bon, bon , bon, que le vin cft bon par pi_3rii i i i - j-*^—-1-* — T^T t t-i --r
Nouvelles parodies bacchiques, données de vaudelles ou de rond de table . ::— 3»icn,poïir œa goi- r«, Q^c je H ii j 94 I. A G R O T T E fuis un Hcros, que je fuis an Hc-fuii oiiHct.!, que je f„i, „„ jj,. -— — ^ ros, Lorf.y il fout boire. ACS, Lotftjiiil faut boire. M. Vau!T. É >5 9 B YSiSAlLLBS. Sht h Mt»uet fuivéitH. ^ Amis ,• nayons plus de tendieffc , Nefûûpirons .que pour le vin : Ba- PîfîilpËîfiîii #T :1]us vauc mieux que Maîtrefli: ; Quand -T^ ilttSp-iîtîtîtîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîte ^ sur le CA- refc, te fc, te, Quet .. VIN. M. D. L. JF. 9^ Î.A6R0T
RM2AN0453Nouvelles parodies bacchiques, données de vaudelles ou de rond de table . ::— 3»icn,poïir œa goi- r«, Q^c je H ii j 94 I. A G R O T T E fuis un Hcros, que je fuis an Hc-fuii oiiHct.!, que je f„i, „„ jj,. -— — ^ ros, Lorf.y il fout boire. ACS, Lotftjiiil faut boire. M. Vau!T. É >5 9 B YSiSAlLLBS. Sht h Mt»uet fuivéitH. ^ Amis ,• nayons plus de tendieffc , Nefûûpirons .que pour le vin : Ba- PîfîilpËîfiîii #T :1]us vauc mieux que Maîtrefli: ; Quand -T^ ilttSp-iîtîtîtîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîte ^ sur le CA- refc, te fc, te, Quet .. VIN. M. D. L. JF. 9^ Î.A6R0T
Nouvelles parodies bacchiques, données de vaudelles ou de rond de table . -i goûte quà lécart : ic tiers & le quart :^^^^ ^ troupe choi- ^t:=: X goûte quà lécart: Le tiers & le quart-. ^ ^ ^ troupe choi- goutc qua lécart : le tiers & le guart :®^°^ ^ troupe e i. A T Y S. -V ——-A-^ **V^ iiîg-iifilïILîii fie. Plaque mot cft un bon platjTout viafie , plaque met eft un bon platjTout Vince, chaîne mot eft un bon plat,tout-en-un paroifie. Le plus dur efl: Deli-paroîc ambroifie , le plus dur eft deli- paroît ambroifie, le plus dur eft dcli< L ii) u(r i:$Jrz-t:|-iEJj- A T y 5 Cat, Mais tout vi
RM2AN02G7Nouvelles parodies bacchiques, données de vaudelles ou de rond de table . -i goûte quà lécart : ic tiers & le quart :^^^^ ^ troupe choi- ^t:=: X goûte quà lécart: Le tiers & le quart-. ^ ^ ^ troupe choi- goutc qua lécart : le tiers & le guart :®^°^ ^ troupe e i. A T Y S. -V ——-A-^ **V^ iiîg-iifilïILîii fie. Plaque mot cft un bon platjTout viafie , plaque met eft un bon platjTout Vince, chaîne mot eft un bon plat,tout-en-un paroifie. Le plus dur efl: Deli-paroîc ambroifie , le plus dur eft deli- paroît ambroifie, le plus dur eft dcli< L ii) u(r i:$Jrz-t:|-iEJj- A T y 5 Cat, Mais tout vi
Nouvelles parodies bacchiques, données de vaudelles ou de rond de table . / A L C E s T ï. ^T Suf lair, Jeunes cuis laiffcz-rous prendre. Duo s:: Amiss fuyons la gloire,DcftrcChers Amiss fuyons la gloire, Dcftrc ichez dans Hiitoirc ; Rien neft couchez dans lHiftoirc : Rien neft: ÉiÈÉËÉ-il--- |ÉEÎ:Î:-:Î:l= fi cher i- c» bas.Qiic le tcms *.iuon met ࣠cher !• cy baSjQuélec quon met à 4« al C E 5 T I. boire i si le via a des appas , Pourquoyboire, si le vin A des appas , Pourquojr. NEA bciroLS - nous pas. Zrtr nen boiroas - nous pas Secotti Coup- M.D. L F. Mes tressoirs jeune Silvic,Bktfca
RM2AN06X0Nouvelles parodies bacchiques, données de vaudelles ou de rond de table . / A L C E s T ï. ^T Suf lair, Jeunes cuis laiffcz-rous prendre. Duo s:: Amiss fuyons la gloire,DcftrcChers Amiss fuyons la gloire, Dcftrc ichez dans Hiitoirc ; Rien neft couchez dans lHiftoirc : Rien neft: ÉiÈÉËÉ-il--- |ÉEÎ:Î:-:Î:l= fi cher i- c» bas.Qiic le tcms *.iuon met ࣠cher !• cy baSjQuélec quon met à 4« al C E 5 T I. boire i si le via a des appas , Pourquoyboire, si le vin A des appas , Pourquojr. NEA bciroLS - nous pas. Zrtr nen boiroas - nous pas Secotti Coup- M.D. L F. Mes tressoirs jeune Silvic,Bktfca
Nouvelles parodies bacchiques, données de vaudelles ou de rond de table . A L C B S T E. A L C E S T E. PROLOGUE. Sur lair de J^iolon qui frectdt, Londe Ce prefic. 4. QUC ferions-nous,cher Vcifîn,PEI>ans le boa -Z.^,:f:..fir-^- ?in , sans le bon rin i que ferions-nous,cher ;:i:ri3:ïz$::PEI iit^zrîr-Lisï: vin: vin:::::::: : gt$; sans-le; sans-Tin, sans-le, sans-Tin Noé fût mort de chagrin sans le piiliSiilg boa Tio, sans le bon vin ^ Et liionunc alloi» A L C E s T s. prendre fin , sans le bon vin , sans. M. D. L. F. deuxième Ccuflet. Dans Larche il cntroit en yain, sans le bon vin : bis.il eût
RM2AN0978Nouvelles parodies bacchiques, données de vaudelles ou de rond de table . A L C B S T E. A L C E S T E. PROLOGUE. Sur lair de J^iolon qui frectdt, Londe Ce prefic. 4. QUC ferions-nous,cher Vcifîn,PEI>ans le boa -Z.^,:f:..fir-^- ?in , sans le bon rin i que ferions-nous,cher ;:i:ri3:ïz$::PEI iit^zrîr-Lisï: vin: vin:::::::: : gt$; sans-le; sans-Tin, sans-le, sans-Tin Noé fût mort de chagrin sans le piiliSiilg boa Tio, sans le bon vin ^ Et liionunc alloi» A L C E s T s. prendre fin , sans le bon vin , sans. M. D. L. F. deuxième Ccuflet. Dans Larche il cntroit en yain, sans le bon vin : bis.il eût