RM2CDX6CJ. Revue des études arméniennes . r an-. ^f^ - > 3O LU z •LiJ a:< O iJLl -o (jj O •UJ iz ^•h yZMe^fm-,KyMi^aug»m»St€t » ji mmaMBMaBMpa Revue des études arméniennes, fasc. i. P. 2 5.
RM2CDX6X5. Revue des études arméniennes . en UJ Z ce & lt; 3 o o N & lt;U 3 a DO û: ce UI V UJ tn J a 00 3. •y >jf n3 3 ^ rt es c & gt; ^^ • r-t ty Q-. CiU 03 O -< ^ S 3 o o t1 nj ^a S co 1 o 1 Û fco I f 1
RM2CDX5XT. Revue des études arméniennes . -»ay*i|^gg Slnt^NL-^fii^^ i/*ftéfn/.f:i(i,Jiif,/t/u*tj[t/t^iftfij . ^t9i.fnirs : ^i^f^is:s^:s:^X:S;â^1Ê(0 - 9 1 ? . ^ ^ ..^ i. Feuillet of (lél)ut. — Verso. (Voir p. 2()/i-2G5.) Revis of orméniennes, fasr. 3. P. qCuK YT FrTii»SZ «JIWi ST //// ;/,//// ?^^s^ /,- /> >/./^^//^/ //* -/ ^K^ijy:f^*^*f**^^f<ff-^t^^*. ^x^-àf /?•-^?,. ^-*^»- Feuillcl de la fm. — Recio : création de moié. (Voir p. 265.) im. ??H
RM2CDX7PB. Revue des études arméniennes . PARIS IMPRIMERE NATIONALE LIRRAIRIE PAUL GEUTHNER RUE JACOB, 13 (VIM 1920 PUBLICATIONSRELATIVES À LARMÉNIE ET AUX ARMÉNLEINS. Carrière (A.). — un ancien {»los?aire lalin-arménion; 19 pages; grandiii-8°, 1886 h (t. Etienne Asolik de Tarôn. — Histoire universelle, commerce de iArmé-nien el aniiotee par E. Dulaurier et F. Macler; 2 volumes grand In-S, PELOW, 1883-1917 /18 fr. Tome 1, salon par E. Dulaurier. Tome II, traditionnel par F. Macler. Hakovb Karnétsi, xvii siècle. — Erzoroum ou topographie de la haute-Armée, commerce et ennui par F. Macler; carte, 85 page
RM2CDX7B6. Revue des études arméniennes . àexploiter ces régions que ces dernières années. Jai toujours eu la certitude que ces tapis provenaient de quelquedistrict montagneux et les luminaires des anciens manuscrits confirm mon attribution. Je suis rendu acqueurdun très marquable manuscrit arménien^) date de 1201, copié ^^ G. MiGEON, op. Cit., fig. 357. ?-) Ausstellung von Meiaterwerken Muhammedanischer Kunst, Mùnchen, 1910, p. 96-28. (?) F. R. Martin, op. Cit., p. DO-li-Î. (> ce volume faisait part dun Lot de manucrits mis en vente publiqueà Sivas et Tokat après les massacres
RM2CDX73F. Revue des études arméniennes . GUERRE ARMÉNO-TURÇUE1918 -^ ^ r o v^ ^ 4- O- & lt;f Tiflis AZERBAIDJIAN 6^ lexandropoi Erivan Bakou ^ v<de vex° ,i^ ^ Kcaanovodsk ^^/^, Jjou (FE < ^van Kazazjvvvvvvvou. / v / y /// Meched EI R S e: o ISPAHAN chemins de fer en exploitation. 1111 ir ;; « en construction. i /mîtes dEat. Ffoutes bonnes pour automobile. JH. RÔLE MILITAIRE DES ARMENIENS SUU LK FRONT DU C/VUCASEAPRÈS L DÉFECTION L)F LARM FF RLISSF IDKCKMBUK 1917-IOVEMIILUÎ: 1918). Los questions du Cuucaso, aussi enchevêtrées que les courses concernent, sont encore for beaucoup d
RM2CDX68P. Revue des études arméniennes . o ii^ a>. ^ c; ui u; I/AnCmTFCTLIRIÎ ARMKNIKWR. 229 monuments oncoin du vn° siècle celte même influence, que cesoit le chapiteau en corbeille diroud^^^ ou Tarcliivolte de Mren,rarclivoite dArlikou le curcha[)it(;au de Kara-Kilissé (fi|ieux 6),où la volute ionique se termine par une [Trap[)e de raison ou unefeuille de vigne. Ensemble, dans tel ou tel de ces motifs, onjKut saisir des éléments indijjènes se mêlant aux éléments étran-jjers. Et le vieil Orient se combinant avec Hyzance. Il nen de-mesure pas moins certain que Tinlluence byzantine se marque ne
RM2CDX75Y. Revue des études arméniennes . leu (fig. 1). Je nai pu y dé-couvrir, malgré les grandes dimensions de la reproduction, rienqui rappelle de près ou de loin linscription coufique dechifîrée parMR. Karabacek. Enfin je dois signaler la planche XXIX de lou-rage de M. Martin qui se raporte à un tapis arménien de la findu xvii siècle et ne pas être une question plus haut (fig. 2). Il existe une adresse dans le commerce, des photographies de tapisarménites. F. Bruckmann, de munir. A mis en vente, à la suitede lexposition de tgio, les photographies de trois tapas armé-niens correspondant aux n° 98, 101
RM2CDX3YC. Revue des études arméniennes . ^ /) t^ dans ce et gt; SU, O) :^ c g a O/ ^« te. o Cl LUniKMK ail KE MISCKRAMIQUK DK SKVUKS. /l.^f) siGNAtv, Nouveau diclionmire illustraté français-arménien (Paris, 1900),i, p. /i59 , art. CHAUDRONNIER V. —Manouk est à la fois nom propreet nomconimun. Dans ce dernier cas il signe wenfant)?. Ligne 6. — le nom du mois est certain. Quant à Tannée, Tar-lisle a dabord écrit : i843; puis il ajouté^38, pour faire le mil-lésime de i838. Dans quel but ? Je lignore jusquà plus ampleinformation. 29, n° 3818 (la). Tête dange, flanquée de deux ailes en haut et en bas,
RM2CDX5XM. Revue des études arméniennes . Bonin dos cliulox annônlonnos, fasc. 3, p. 261 i CH j ^,i.»i 1 Feuillel de la fin. — Reclo : cleuxième moié. (Voir p. ^i^Ç).) Boruo lu(lrs ann(iilo)iiio!t, (asc. ^. ^i,->o#/l-^V//// >//// ^o/y//-///?////VC/.A/-V//// >/**/> // /• ,^^• tm * r/u i 7y - mniuiH /^//// . K*/f*/; //;/, » n^,*nii^ if^m^t - v^iisj* *^ ^**-^* r;iy i:i-iii^itizrmi - pi^tPmj-lXJf. ^^* *- i./^^iu:iiiirtfj, i;i:ii irtm nattai ^nitSt:tfr, ///j.i;t/f/fu/pftttj-iritt^%M:^ fjtufit^htitm^% ^ iyi^lf;ttt:Jttltlitla/Ji- Jtli/ — Verso